Bien mémoriser : étape 4 "mettre en scène"

L'avez-vous remarqué, l'expression " sa va ?" tend à se répandre : est-ce correct ?

Bien mémoriser : étape 5 "utiliser, répéter"

Passer en mode actif aide à mémoriser
Passer en mode actif aide à mémoriser
Qui parmi vous se souvient de toutes les formules de math vues en classe, de toutes ces dates apprises en Histoire ? 
Que nous reste-t-il de tout ce que nous avons appris à l’école ? Honnêtement, pour la majorité d’entre nous, pas grand-chose … 
C’est déprimant, non ? Non, déprimant n’est pas le bon terme finalement : je trouve cela frustrant. Oui, frustrant de savoir qu’à moment donné, nous avons eu ces connaissances, nous étions capables de les utiliser pour expliquer un document, répondre à une question etc. et, quelques années plus tard, plus rien, c’est comme si ces informations s’étaient effacées !

1 : Passez en mode actif !

Pourtant, nous avions parfois mis en place les stratégies dont je vous parlais dans les 4 articles précédents : intention, attention, compréhension, mise en scène. Nous avons fait nos fiches, nos schémas, nous avons imaginé nos propres astuces pour nous souvenir de telle date, de telle formule mais, pourtant, c’est bien parti … rien, nada, il ne reste rien ! Vraiment rien ?
Personnellement, il me reste tout ce que j’ai appris en anglais et en français par exemple. Pourquoi ? Parce que je n’ai jamais cessé de l’utiliser. Cela fait plus de 40 ans pour le français et plus de 30 ans pour l’anglais que je l’utilise, le parle, le lis, l’écris et, en ce qui me concerne, l’enseigne, quotidiennement. Des études ont montré que nous retenons 90 % de ce que nous disons et faisons, contre 10 % ce que nous lisons et 20 % ce que nous entendons.(Pyramide de l’apprentissage, d’ Edgar Dale). 
Donc si vous voulez retenir une information, la première règle c’est : UTILISEZ-LA ! Comment ? Parlez-en à quelqu’un, enseignez-la, soyez dans l’action !

2 : Passez en mode perroquet !

La deuxième règle, c’est la RÉPÉTITION. Nous nous souvenons (presque tous!) des tables de multiplication car nous les avons tellement répétées qu’elles sont automatisées. Bien évidemment, nous ne pouvons pas passer notre temps à répéter sans cesse ce que nous voulons nous rappeler. 
Des recherches ont montré qu’en revoyant, répétant ces nouvelles informations à intervalles réguliers, cela permettait d’augmenter la rétention d’information. C’est Ebbinghaus, un psychologue allemand du 19e siècle qui a conçu un graphique permettant d’ illustrer la courbe de l’oubli. En effet, il a montré que si nous ne répétons pas à intervalles réguliers une information que nous souhaitons garder, nous l’oublions rapidement. Il ne resterait que 20 % au bout de 24h si nous ne la réactivons pas! Ses recherches préconisent donc les révisions espacées pour optimiser la mémorisation et le rythme est le suivant : 
  • 1ère réactivation dans l’heure qui suit (1h)
  • 2ième au bout de 24h (1jour)
  • 3ième au bout de 7 jours (1 semaine)
  • 4ième au bout d’1 mois
  • 5ième au bout de 6 mois
Pour optimiser vos chances de mémoriser une nouvelle information, vous devez donc l’apprendre en plusieurs fois, en 5 fois : 1h / 1 jour / 1 semaine / 1 mois / 6 mois.
Que s’est-il passé à l’école ? Nous avons souvent appris pour savoir répondre lors de l’évaluation. Nous répétions, plusieurs fois parfois mais, après l’évaluation, nous passions à autre chose : nous ne réactivions pas 1 mois, 6 mois après pour vraiment fixer l’info sur le long terme ! Puis, petit à petit, nous nous sommes spécialisés dans certaines matières, celles dont nous avons gardé le plus de connaissances !

et, bonne nouvelle...

Mais, pour finir sur une note positive, je vous informe qu'une étude en neurosciences a démontré que rien ne s'efface vraiment. 
Robert et Elizabeth Bjork, professeurs de psychologie à UCLA (USA), ont dévoilé " qu'aucune information enregistrée ne disparaît de la mémoire ; elle devient seulement inconsciente si elle n'est pas utilisée ". Donc, travailler sa mémoire, c'est travailler sa capacité à restituer l'information.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Bien mémoriser : étape 4 "mettre en scène"

L'avez-vous remarqué, l'expression " sa va ?" tend à se répandre : est-ce correct ?