L'astuce pour enfin savoir si j'écris SE ou CE

Bien mémoriser : étape 5 "utiliser, répéter"

Bien mémoriser : étape 4 "mettre en scène"

Retrouver l'information grâce aux indices de récupération
Retrouver l'information grâce aux indices de récupération
Vous arrive-t-il de ne pas retrouver le nom d’une personne qui vous a été présentée la veille ? Pourtant, sur le moment, vous vous étiez bien dit : « ok, elle s’appelle Marie Desjardins. Je veux vraiment m’en souvenir !! » Vous vous l’êtes répété plusieurs fois et vous avez bien compris qui elle était (la fille du cousin de votre voisin). Donc, comme je vous l’ai expliqué dans les 3 articles précédents, vous avez tout mis en place pour faciliter la rétention de cette nouvelle information. 

L'art de la mise en scène

Pourtant, le lendemain soir, en pleine discussion avec votre ami, vous n’arrivez pas à retrouver ce nom. Pourquoi ? Parce que vous avez une mauvaise mémoire. Non, toujours pas !
 La raison est la suivante : vous avez oublié de créer un contexte, de « mettre en scène » cette information afin de pouvoir la récupérer plus facilement
 Je vous partage un exemple très classique pour illustrer cette étape. Pouvez-vous me donner la liste des conjonctions de coordination en français ? Normalement, même si le nom est « barbare », la majorité répond : « Mais où est donc Ornicar ? » (mais, ou, et, donc, or, ni, car) Par contre, si je demande la liste des articles définis, peu de personnes s’en souviennent. 
 En effet, en imageant cette phrase, on donne du sens à quelque chose d’abstrait et on crée un contexte facilement récupérable
De même, il existe des phrases qui permettent de retenir le nom des planètes :
  • Me Voilà Toute Mignonne, Je Suis Une Nymphe Mais Viendras
  • Mais Viendras-Tu Manger Jeudi Soir Un Navet ?
Vous l’aurez remarqué chaque première lettre est la même première lettre que celle des planètes. Mais, en imaginant ces phrases, les mots (le nom des planètes) ne sont plus isolés, ils sont « mis en scène », on se rappelle de l’histoire du navet le jeudi soir et ensuite, le nom des planètes est récupéré. 

Associer pour mieux recuperer

La mémoire a besoin de « crochets » auxquels se raccrocher : un événement particulier, une phrase, un lieu, une histoire etc. Ces crochets sont des indices de récupération. 
Si nous revenons à notre situation initiale. Qu’auriez-vous dû faire pour augmenter vos chances de récupération du nom de cette personne, Marie Desjardins ? Si vous connaissez déjà une personne qui se prénomme Marie, vous pouvez les imaginer ensemble, en train de cueillir des légumes dans votre jardin pour vous préparer votre soupe préférée. Vous mettez en scène « Marie » dans un « jardin », vous créez donc un contexte qui a du sens et, ce faisant, vous augmentez vos chances de retrouver le nom Marie Desjardins quand vous en aurez besoin ! 
Cette technique peut sembler complexe et chronophage. Complexe : disons… déroutante car, effectivement, on ne l’a pas apprise à l’école ! Chronophage : le temps qui semble « perdu » sur le moment est gagné sur le long terme !
Alors, soyez créatif, et pensez à « mettre en scène » les noms, les dates, les lieux que vous souhaitez mémoriser : plus ce sera loufoque, inattendu, hilarant, plus vous vous en souviendrez ! 
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

L'astuce pour enfin savoir si j'écris SE ou CE

Bien mémoriser : étape 5 "utiliser, répéter"